Translate

sábado, 21 de enero de 2017

Le mondialisme peaufine sa stratégie contre le populisme: la révolution imposée aux peuples est au fond philosophique et religieuse


La stratégie du mondialisme socialiste face au populisme : toujours plus de socialisme mondialiste pour le bien des peuples



par Pauline Mille




Le mondialisme peaufine sa stratégie contre le populisme : celui-ci ayant révélé les souffrances des gens, il faut les soigner par plus de socialisme. Les peuples refusent le processus mondialiste et socialiste : il faut l’accentuer et l’accélérer pour leur bien. Du beau judo dialectique.

Ça phosphore au numéro 10 de la Downing Street, et au World Economic Forum, le site du forum de Davos. On se demande très sérieusement comment damer le pion à « la montée du populisme » en Europe et aux États-Unis, dans « les pays de l’OCDE » en attendant le reste du monde. Bref, on prend acte que le Nord en a assez de se faire tondre la laine sur le dos au bénéfice du Sud, que les peuples développés ne veulent plus du mondialisme ni du libre-échange qui transfèrent leurs richesses dans une péréquation socialiste au profit des pays émergents et du tiers-monde. Et l’on bat sa coulpe sur la poitrine des prédécesseurs : les élites ont manqué de « pédagogie », elles ont manqué « d’attention ». Teresa May, le premier ministre britannique, chargée bien malgré elle de mettre en œuvre le Brexit, le dit : David Cameron a « ignoré les soucis légitimes des gens ordinaires ».

.................


Lire la suite: reinformation.tv

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada